Alberta Logonouveau LearnAlberta

Études sociales

Réduire tout

Les études sociales sont une matière interdisciplinaire et riche en contenu qui permet aux élèves d’apprendre tout au long de leur vie. Elle s’appuie sur l’histoire, la géographie, l’éducation civique, l’économie et d’autres disciplines. Les études sociales offrent aux élèves la possibilité de découvrir et d’apprécier les idées qui ont façonné l’Alberta, le Canada et le monde au fil du temps. Les élèves acquièrent des connaissances de base et construisent une compréhension des relations entre les personnes, les lieux et les environnements. Ils acquièrent un ensemble de connaissances essentielles sur des problématiques controversées historiques et contemporaines. Les élèves revoient le contenu au fur et à mesure que les connaissances s’accumulent d’une année à l’autre. En études sociales, les élèves développent des compétences qui les préparent à mener une vie épanouie et à jouer un rôle important dans notre société démocratique.
Lire la suite
Réduire tout
Préc
Réduire tout
 
1re année
2e année
3e année
Suivant
Idée organisatrice
Histoire : Comprendre l’histoire de notre province, de notre nation et du monde et acquérir une littératie culturelle nous permettent d’apprécier la richesse variée de notre héritage humain commun d’écrits, d’artéfacts, d’histoires, de croyances, d’idées et de grandes réalisations culturelles et artistiques originaux de différentes époques et de différents lieux. Les leçons du passé et la connaissance de diverses expériences nous aident à surmonter l’ignorance et les préjugés et à reconnaitre notre humanité et notre dignité communes.
Question directrice
Quelle est l’histoire des Premières Nations et des Inuit dans les territoires traditionnels de ce qui est maintenant l’Alberta?
Question directrice
Quelle a été la contribution des civilisations anciennes et médiévales au monde d’aujourd’hui qui a une valeur durable?
Question directrice
Comment le monde a-t-il changé avec la colonisation de l’Amérique du Nord?
Résultat d’apprentissage
Les élèves explorent les modèles de migration des Premières Nations et des Inuit, les histoires et les idées telles qu’elles existaient sur les territoires traditionnels avant l’arrivée des peuples d’Europe et d’autres parties du monde.
Résultat d’apprentissage
Les élèves explorent les anciennes civilisations et les idées qui ont perduré au fil du temps et qui ont contribué à notre patrimoine et à nos traditions.
Résultat d’apprentissage
Les élèves décrivent les principaux évènements de l’exploration européenne, le contact avec les Premières Nations, le commerce des fourrures et l’expansion de la Nouvelle-France.
Connaissances
Ligne du temps : des premiers peuples à aujourd’hui; chronologie des migrations et de la colonisation.
Compréhension
Les humains sont arrivés en Amérique du Nord il y a environ 30 000 ans et ont migré à travers le continent.
Habiletés et procédures
Expliquer une ligne du temps visuelle simple et une carte montrant les modèles de migration vers et à travers le continent.
Connaissances
L’héritage de la Grèce antique, de la Rome antique et d’autres cultures anciennes continue à façonner et à influencer nos vies.

Compréhension
Les grandes idées, les croyances fondamentales, les pratiques culturelles et les monuments ont perduré et continuent d’influencer nos vies.
Habiletés et procédures
Reconnaitre la signification de la sagesse ancienne dans notre vie quotidienne.
Connaissances
Concept de « l’ère moderne » – l’ère européenne de la découverte, de l’exploration et de la colonisation (début de l’ère moderne, 1450-1750) : la recherche de routes maritimes vers l’Inde, les Indes orientales – Christophe Colomb aux « Indes occidentales » (1492); Vasco de Gama autour du cap de Bonne-Espérance vers l’Inde (1497-1499); le voyage de circumnavigation de Ferdinand Magellan (1519-1522).

Contact précoce entre les Européens et les peuples autochtones : Jean Cabot et les Grands Bancs, l’argent de mer (Angleterre, 1497), Jacques Cartier (France, 1534-1541) et la colonie de malfaiteurs au Cap Rouge.

Rencontres précoces avec le chef de la tribu Stadacona, Donnacona, enlèvement de ses deux fils et détérioration des relations, scorbut, remède à base de thé d’écorce de cèdre, découverte de la « Route du Canada ».

Origine du nom Canada (Kanata), premier club social (Order of Good Cheer, 1606) et rencontre avec Sagamore Membertou (Mi’kmaq).

Fondation de la Nouvelle-France : Samuel de Champlain (1605-1632), Port-Royal, Habitation de Québec, Stadacona, Hochelaga, Croix sur le Mont-Royal « réclamé » pour la France.
Compréhension
Les origines européennes du concept des époques historiques reflètent la perspective dominante Ancien Monde-Nouveau Monde.

Bien que les premiers explorateurs européens soient venus en Amérique du Nord à la recherche de routes vers les Indes orientales pour des épices et des métaux précieux, ils ont trouvé des poissons et des fourrures qui les ont attirés pour explorer et coloniser la Nouvelle-France et l’Amérique du Nord, et les premiers établissements ont lutté pour leur survie.

Les bonnes relations se sont effritées lorsque des conflits sont apparus à propos de la prise de « captifs », Donnacona et ses deux fils, de retour en France où leur voyage de retour a été retardé et où ils ont fini par mourir.

Le nom du pays et les pratiques sociales populaires ont des origines autochtones et coloniales françaises.

La France a revendiqué une grande partie des débuts du Canada de 1605 à 1760 et a laissé un héritage culturel et une empreinte durables.
Habiletés et procédures
Reconnaitre le concept d’âges ou d’époques européennes et déterminer le « début de l’ère moderne » de la colonisation.

Expliquer comment les poissons et les fourrures ont mené à l’exploration et au développement colonial de la Nouvelle-France.

Examiner les preuves pour expliquer comment les relations entre les Autochtones et les Français se sont détériorées au cours des premières années.

Expliquer l’importance des coutumes, des langues et des pratiques autochtones dans la formation de la culture canadienne primitive.

Construire une ligne du temps montrant les évènements clés de la fondation, de la croissance et du développement de la Nouvelle France de 1605 à 1763.
Connaissances
Histoire du temps (chronologie) :
  • avant Jésus-Christ (av. J.-C.)
  • anno Domini (A. D.)
  • avant l’ère commune (av. è.c.)
  • ère commune (è.c.)
  • décennies
  • siècles
  • millénaires
  • temps immémoriaux.
Compréhension
Le temps historique peut être représenté par des lignes du temps.
Habiletés et procédures
Construire une ligne du temps et en expliquer le but.
Connaissances
Les habiletés de survie saisonnière partagées par les Premières Nations comprennent :
  • les méthodes et techniques de transport sur terre et sur eau
  • l’accès aux médicaments et aux sources de nourriture par la cueillette, la chasse et la plantation
  • les méthodes de conservation des aliments
  • les moyens de construire des abris adaptés aux modes de vie et aux saisons
  • les moyens de fabriquer des vêtements à partir de la terre.
Compréhension
Certains peuples autochtones ont aidé les nouveaux arrivants en leur transmettant des connaissances et des enseignements pour les aider à survivre.

Certains nouveaux colons luttaient encore pour survivre en Amérique du Nord malgré le soutien des Premières Nations; d’autres s’adaptaient mieux.
Habiletés et procédures
Faire des recherches sur les défis auxquels les nouveaux colons ont été confrontés dans ce qui est aujourd’hui le Canada et déterminer comment les communautés autochtones les ont parfois soutenus.
Connaissances
Premières sociétés : chasseurs, cueilleurs et cultivateurs; origine de l’agriculture.

Histoires des communautés locales des Premières Nations et des Inuit, sur la création telles que la légende des Pieds-Noirs de Napi et les histoires sur la création des communautés cries, dénées et inuit.

La spiritualité des Premières Nations et des Inuit peut comporter l’équilibre dans la nature, le monde des esprits, la terre et le ciel.

Les sociétés des Premières Nations et des Inuit ont émergé au fil du temps avec de nombreuses langues et des traditions variées.
Compréhension
Les premières sociétés ont émergé et se sont organisées pour subvenir aux besoins de base et à la subsistance.

Les sociétés développent leurs propres façons d’expliquer les origines de l’humain sur Terre.

Les cultures des Premières Nations et des Inuit sont enracinées dans la terre et les modèles de la nature, dont on croyait qu’ils avaient des qualités spirituelles.

De nombreuses sociétés autochtones différentes ont habité la terre de ce qui est maintenant l’Alberta et de l’Amérique du Nord avant les premiers contacts avec les Européens.
Habiletés et procédures
Expliquer les modes de survie et les moyens de subsistance des Premières Nations et des Inuit dans diverses communautés locales et environnantes.

Décrire ce que les Premières Nations ou les Inuit locaux croient de la création et des esprits.

Décrire les histoires des Autochtones de l’origine du monde et des divers groupes autochtones qui ont habité la terre de ce qui est maintenant l’Alberta et l’Amérique du Nord.
Connaissances
Les peuples de l’Antiquité racontaient des histoires qui se transmettaient d’une génération à l’autre, comme les mythes et les légendes de la Grèce, de la Chine et de l’Afrique.

Religions du monde qui croient en un Dieu unique (monothéistes) : le judaïsme, le christianisme et l’islam ont des racines communes.

Art et architecture : ruines et monuments gréco-romains, chinois et africains, tels que l’Acropole, le Panthéon, le Colisée, la Grande Muraille, le Sphinx et les pyramides.
Compréhension
L’architecture classique et les monuments ont été construits pour durer et ils l’ont fait. Ils continuent d’impressionner et d’inspirer les gens aujourd’hui.

Les visions du monde sont un ensemble de croyances et d’expériences qui influencent la façon dont un peuple ou une civilisation voit le monde. Elles se reflètent dans les histoires, les textes religieux et l’architecture.
Habiletés et procédures
Lire à voix haute les mythes/légendes grecs, chinois et africains et demander aux élèves de raconter à nouveau les histoires.

Expliquer les systèmes de croyances associés au judaïsme, au christianisme et à l’islam.

Reconnaitre des exemples d’architecture et de monuments classiques et expliquer certaines des raisons pour lesquelles ils ont été construits.

Comparer une vision du monde d’une civilisation ancienne à une civilisation actuelle.
Connaissances
Légende de Madeleine de Verchères, une héroïne canadienne de 14 ans largement connue pour s’être ralliée à la défense de la Nouvelle-France.

La plupart des habitants français de la Nouvelle-France vivaient derrière des fortifications.

Depuis l’époque de Champlain, les relations avec les Iroquois s’étaient détériorées et les villes et villages vivaient dans la crainte d’une attaque, les Iroquois cherchant à conserver la possession de leurs terres.

Verchères est l’une de ces villes, où Madeleine, fille du seigneur, a rallié les défenses en 1692 alors que ses parents étaient absents de leur ferme.
Compréhension
Madeleine de Verchères est considérée comme une héroïne canadienne-française pour son rôle dans la défense de son village contre les Iroquois.

Des siècles plus tard, l’image de Madeleine a été utilisée pour inspirer les femmes à s’engager dans l’effort de guerre au Canada.
Habiletés et procédures
Évaluer différents points de vue : la légende de Madeleine de Verchères peut être vue sous différents angles. Pour qui la jeune Canadienne était-elle une héroïne? Comment les Iroquois pouvaient-ils considérer son acte de ralliement à la défense de son village?
Connaissances
Domination coloniale française – société des débuts en Nouvelle-France : premiers habitants français – apothicaire Louis Hébert et sa famille de Paris, Jean Talon, premier recensement, les Filles du roi.

Colonie française : régime seigneurial, seigneurs et habitants, fermes en bandes, fleuve Saint-Laurent et rivière Richelieu.
Compréhension
La grande majorité des premiers colons étaient originaires de la France et le français était la première langue européenne parlée sur le continent.

Les premiers colons français sont devenus progressivement des Canadiens.

La Nouvelle-France avait un système particulier de propriété foncière – le système seigneurial – avec des fermes en bandes et des « rangs » le long des voies navigables.
Habiletés et procédures
Poser des questions : Comment était la vie quotidienne des premiers colons, commerçants, marchands, soldats de garnison, hommes, femmes et enfants français? Rédiger une lettre à envoyer en France pour expliquer les conditions de vie.

Expliquer le fonctionnement du régime seigneurial de la Nouvelle-France en décrivant les devoirs et les responsabilités des seigneurs et des habitants.
Connaissances
Esclavage en Nouvelle-France : les esclaves et les serviteurs étaient chose courante. En Nouvelle-France, les Noirs étaient considérés comme la « propriété » des colons blancs et le Code noir (livre de règlements) était utilisé, même s’il ne constituait pas la loi officielle. Les esclaves noirs étaient amenés d’Afrique et vendus dans le cadre du commerce transatlantique des marchandises. Quelque 3 600 esclaves vivaient dans la colonie en 1760, lorsque la Nouvelle-France est tombée aux mains des Britanniques.
Compréhension
Les esclaves ont existé en Nouvelle-France jusqu’à son abolition dans le Haut-Canada (1793), puis dans toutes les colonies britanniques d’Amérique du Nord en 1807.
Habiletés et procédures
Examiner les preuves : Discuter de l’esclavage en Nouvelle-France et examiner pourquoi des annonces seraient placées dans les journaux offrant des récompenses pour la capture d’un esclave en fuite.
Connaissances
Expansion du commerce des fourrures vers l’intérieur et le Nord-Ouest : peaux de castor les plus fines (castor gross), voyageurs, coureurs des bois et missionnaires catholiques. commerce du brandy, origine du commerce des fourrures de Montréal, Nor'Westers.

« Robes noires » (missionnaires catholiques), le père Lacombe (1827-1916) prêtre et pionnier.
Compréhension
Le commerce des fourrures est important pour la Nouvelle-France; la frontière est fortifiée et la production agricole sert surtout à faire vivre la population locale.
Habiletés et procédures
Évaluer différents points de vue : À qui appartenaient ces terres? Examiner les revendications territoriales concurrentes des peuples autochtones et des commerçants de fourrures français.

Pourquoi le français a-t-il été la première langue européenne parlée dans ce qui est aujourd’hui l’Alberta?
Question directrice
Quel est le lien entre les origines et l’héritage des civilisations anciennes et le présent?
Question directrice
Quels aspects des civilisations passées continuent à influencer notre mode de vie?
Question directrice
Quel a été l’effet de la colonisation britannique sur les autres colonies britanniques d’Amérique du Nord dans ce qui est devenu le Canada?
Résultat d’apprentissage
Les élèves déterminent les idées importantes, les structures sociales, les pratiques culturelles et les héritages monumentaux que les anciennes civilisations ont apportés à l’époque moderne.
Résultat d’apprentissage
Les élèves analysent certaines contributions majeures des anciennes civilisations occidentales et orientales à la vie et à la société d’aujourd’hui.
Résultat d’apprentissage
Les élèves examinent la chute de la Nouvelle-France, la colonisation britannique et la façon dont la guerre d’indépendance américaine a modifié le cours de l’évolution du Canada et comment les changements au Canada se reflètent dans les emblèmes, les symboles et les chansons du pays.
Connaissances
Concepts et vocabulaire associés au temps historique :
  • avant l’ère commune (av. è.c.)
  • ère commune (è.c.)
  • rétrospective
  • un regard sur le passé
  • années (semaines et mois)
  • passé, présent, avenir.
Civilisations anciennes, comme la Mésopotamie, l’Égypte et la Chine.

Histoires, contes et légendes, tels que :
  • Napi et le rocher (Pieds-Noirs)
  • Le roi Midas et le toucher d’or
  • La boîte de Pandore (grec)
  • Le roi des singes (Sun Wukong)
  • Le lapin de jade
  • Pangu et la création du monde (Chine).
Compréhension
Les anciennes civilisations ont existé mais ont disparu, ne laissant que des traces aujourd’hui.

Les gens continuent d’être fascinés par les évènements, les ruines et les vestiges laissés par les premiers peuples et civilisations.

Les idées et les vestiges du passé ont perduré et continuent d’inspirer les croyances spirituelles, l’art et la littérature.

Les histoires, les contes populaires, les fables et les légendes capturent les traditions culturelles.
Habiletés et procédures
Décrire diverses civilisations anciennes en termes de cultures, d’idées et de monuments.

Reconnaitre quelques vestiges et artéfacts anciens, tels que des foyers, des pétroglyphes, des armes de Clovis et des fossiles.

Écouter, lire à voix haute et raconter les histoires des Premières Nations ou des Inuit et les contes populaires des premières civilisations.

Illustrer la compréhension d’une ou plusieurs histoires ou contes populaires.
Connaissances
Grèce antique :
  • Athènes comme ville-État
  • Athènes et Sparte
  • les dieux et déesses
  • Alexandre le Grand
  • les Jeux olympiques
  • le marathon
  • le siège de Troie et le cheval de bois
  • la démocratie athénienne.
Grands penseurs : Socrate, Platon et Aristote ont posé de nouvelles questions sous une forme désormais connue sous le nom de philosophie, qui signifie en grec « amour de la sagesse ».

Rome antique, mythes d’origine :
  • Romulus et Rémus
  • l’épopée d’Énée
  • Sept collines de Rome
  • les dieux et déesses.
Pax Romana (Empire romain).

Judaïsme :
  • la plus ancienne des trois religions « abrahamiques »
  • le peuple juif croit que Dieu a conclu une alliance avec Abraham et ses descendants
  • après que le peuple juif ait été réduit en esclavage en Égypte, Moïse l’a ramené en « Terre promise »
  • les communautés juives ont fini par se répandre, et ont été contraintes de se déplacer, autour de la Méditerranée, en passant par le Moyen-Orient.
Christianisme :
  • fondé sur la vie, la mort et la résurrection de Jésus-Christ, que les chrétiens croient être le fils de Dieu
  • s’est répandu dans l’Empire romain à partir d’un petit nombre d’adeptes juifs de Jésus au milieu du premier siècle
  • après être devenu la religion officielle de l’Empire romain au début des années 300 de notre ère, il s’est rapidement répandu en Europe et dans le monde entier.
Islam :
  • fondé par Mohammed qui, selon les musulmans, était le prophète de Dieu (Allah) et a reçu de lui des révélations
  • le Coran (610 è.c.)
  • le pèlerinage à la Mecque
  • la marche vers Médine
  • la propagation de l’islam au Moyen-Orient, en Afrique du Nord et dans des régions de l’Europe (622-326 è.c.) et plus tard en Asie, en Afrique et dans le monde entier.
Compréhension
La Grèce antique a contribué à l’émergence de la démocratie, des mythes populaires, de l’athlétisme, de la culture et des arts.

La pensée critique a été avancée par les Grecs.

Les traditions et la culture romaines, y compris le droit romain et les infrastructures romaines, ont contribué à la diffusion de l’influence romaine et sont encore visibles aujourd’hui.

Rome est devenue un vaste empire, et le judaïsme et le christianisme se sont répandus par le biais de l’Empire romain.

Les trois religions monothéistes que sont le judaïsme, le christianisme et l’islam sont toutes originaires du Moyen-Orient et partagent de nombreuses croyances et traditions communes et qui se chevauchent, tout en présentant d’importantes différences.
Habiletés et procédures
Expliquer l’importance d’Athènes dans le façonnement de la culture occidentale moderne.

Poser des questions sur Athènes et Sparte :
  • Quelle culture a permis plus de liberté?
  • Laquelle met le plus l’accent sur l’ordre et la discipline?
Organiser les évènements dans l’ordre chronologique. Créer une ligne du temps pour l’essor et la chute de l’Empire romain.

Distinguer les contributions romaines et grecques à la vie moderne.

Reconnaitre la cause et l’effet :
  • Quelles sont les théories qui expliquent la chute de l’Empire romain? Ce n’était pas le premier ni le dernier à disparaitre.
  • Comment cela pourrait-il s’appliquer à d’autres pays ou civilisations?
Étudier comment les trois religions monothéistes nées au Moyen-Orient sont liées et pourquoi les juifs, les chrétiens et les musulmans sont parfois appelés les « gens du Livre ».

Tirer des conclusions à partir de preuves : Comment notre culture est-elle encore influencée par les premières cultures juive, islamique et chrétienne?
Connaissances
Causes de la chute de la Nouvelle-France – les facteurs critiques de l’abandon du Québec par les Français.
Compréhension
Les guerres en Europe ont préparé le terrain pour la chute de la Nouvelle-France et son abandon.
Habiletés et procédures
Expliquer la cause et l’effet : Qu’est-ce qui a causé la chute de la Nouvelle-France aux mains des Britanniques en 1760 et quel en a été l’effet?
Connaissances
Cultures et traditions orales : le conte et l’art dans les premières cultures américaines.

Écriture et langues écrites, originaires d’Égypte, de Mésopotamie, d’Amérique centrale et du Sud, et de Chine.

Les Premières Nations, les Métis et les Inuit avaient des langues différentes et des pratiques culturelles uniques, comme les Pieds-Noirs et la chasse au bison dans les plaines (le précipice à bisons Head-Smashed-In).

Mayas (Amérique centrale), Aztèques et Montezuma (Mexique), Incas (Amérique du Sud).

Égypte ancienne :
  • les pyramides
  • Ra et ses enfants
  • le Prince et le Sphinx
  • les pharaons
  • les papyrus
  • les hiéroglyphes
  • les momies
  • la reine Cléopâtre.
Chine ancienne :
  • les enseignements de Confucius
  • l’Empereur et la Cité interdite
  • la poudre à canon et les feux d’artifice
  • la Grande Muraille
  • l’invention du papier (dynastie Han, 100 è.c.)
  • la soie
  • le commerce.
Compréhension
Chaque société autochtone avait sa propre langue et/ou son propre dialecte.

Développement de l’écriture précoce (Mésopotamie).

Écriture chinoise : caractères ou pictogrammes/ calligraphie.

Les enseignements, les idées, les lois, les structures et les inventions des anciennes civilisations ont perduré et continuent d’influencer nos vies.

La Chine ancienne avait des caractéristiques uniques qui ont contribué à l’avènement des temps modernes.
Habiletés et procédures
Expliquer l’origine de l’écriture.

Comparer deux cultures autochtones américaines différentes, comme les Pieds-Noirs ou les Cris des plaines, et une ou plusieurs des premières civilisations d’Amérique centrale ou du Sud.

Élaborer un tableau comparatif des types d’écriture et de communication avec aide.

Comparer l’origine d’un des premiers ensembles de lois avec les lois actuelles.

Décrire le pays des pyramides, à quoi il ressemblait et ce qui reste aujourd’hui.

Expliquer certaines caractéristiques uniques de la Chine ancienne et ce qu’elle a apporté aux temps modernes.

Faire des recherches sur Internet ou dans les bibliothèques (Mayas, Aztèques, Incas).

Expliquer les différences entre le droit ancien et le droit actuel.

Raconter l’histoire de la vie dans l’Égypte ancienne.

Expliquer certaines caractéristiques qui font que les civilisations orientales, comme la Chine, sont différentes des civilisations principalement fondées sur les lois et les cultures européennes, comme le Canada.
Connaissances
Moyen Âge (époque médiévale) :
  • Charlemagne en tant que Saint Empereur romain (800 è.c.)
  • Roi de l’Empire franc
  • la société féodale (patriciens, plébéiens, chevaliers, affranchis, esclaves)
  • la structure des classes (nobles et vassaux, seigneurs et serfs)
  • la guerre de Cent Ans
  • Jeanne d’Arc.
L’Angleterre anglo-saxonne :
  • les origines des termes (Angles, Saxons et Jutes)
  • la monarchie
  • l’adoption du christianisme
  • la monarchie : l’unification d’un pays divisé
  • Alfred le Grand et les traditions anglaises
  • Robin des Bois, la conquête normande
  • Domesday Book (premier recensement)
  • les origines de la Common Law.
Rencontres avec d’autres mondes : voyages de Marco Polo, marchand vénitien (1271-1295 A. D.) : voyage d’Italie en Orient/Chine et retour, route de la soie, visite de la cour de Kublai Khan; et, du côté chinois, voyages de Zheng He (1371-1433/5) (en s’appuyant sur les explorations antérieures de Gan Ying, Zhang Qian, et d’autres).

Fléaux : la peste noire (1347-1351) et ses effets.
Compréhension
Au Moyen Âge, la société était structurée de telle sorte que chacun était responsable devant le roi/monarque et lié par la loyauté.

Les histoires et les festivals médiévaux font toujours partie de notre monde contemporain, comme l’histoire de Robin des Bois, du frère Tuck et du shérif de Nottingham.

La tradition anglo-saxonne a jeté les bases de l’organisation sociale et juridique en Angleterre et dans les colonies britanniques.

Comprendre comment l’Angleterre a obtenu sa Common Law à partir de coutumes locales et sociales.

Origines de la route de la soie, route commerciale de l’Europe vers la Chine en passant par le Moyen-Orient et l’Asie; les liens entre les cultures et les religions (chrétienne, musulmane, bouddhiste) dans la région entre l’Europe et la Chine; la circulation des personnes, des marchandises et des idées.

La première des grandes pandémies mondiales a été la peste noire.
Habiletés et procédures
Expliquer la signification du règne de Charlemagne à l’époque médiévale.

Poser des questions :
  • Pourquoi une personne deviendrait-elle le vassal ou le serviteur de quelqu’un d’autre?
  • Pourquoi Jeanne d’Arc est-elle considérée comme une héroïne de l’histoire?
  • Qui ne la considérait pas comme une héroïne et pourquoi?
Expliquer les changements de la loi dans l’Angleterre médiévale.

Poser une question :
  • L’histoire de Robin des Bois est-elle réelle ou fictive?
  • A-t-il volé aux riches et donné aux pauvres?
Raconter l’histoire du voyage aller-retour de Marco Polo en Orient et de ce qu’il a découvert en Extrême-Orient.

Comparer la peste noire aux pandémies ultérieures, y compris la grippe espagnole et la COVID-19.
Connaissances
Québec sous domination britannique (1760-1776) : Proclamation royale, Acte de Québec, Paix de Paris, et conciliation avec les Canadiens (Canadiens français).
Compréhension
La prise en compte et le traitement des Canadiens français conquis sont une nécessité car les Canadiens constituent la grande majorité de la population.
Habiletés et procédures
Examiner les preuves : les raisons du gouverneur Guy Carleton (Lord Dorchester) pour recommander et soutenir l’Acte de Québec.
Connaissances
Acadiens et peuples autochtones : le « Grand Dérangement » (Expulsion des Acadiens, 1755) et la Grande Loi de la Paix (1763) – Ligne de proclamation et reconnaissance des droits fonciers autochtones à l’intérieur et dans le Nord-Ouest.
Compréhension
Des milliers de colons français ont été expulsés lors de la révolution qui couvait dans les Treize Colonies américaines (connues sous le nom de « Le Grand Dérangement » ou « the Great Upheaval »). Cela a été immortalisé dans le poème de Longfellow, « Évangéline ».
Habiletés et procédures
Établir une ligne du temps énumérant les évènements qui ont marqué la déportation et la réinstallation des Acadiens.
Connaissances
Guerre d’indépendance américaine (1776-1783) :
  • loyautés divisées – révolutionnaires américains (républicains/patriotes) et loyalistes de l’Empire-Uni (loyalistes/conservateurs)
  • influence loyaliste et valeurs des conservateurs – monarchie, respect, gouvernement responsable.
Compréhension
Les Britanniques ont cherché à assurer la paix et la loyauté des peuples autochtones en leur promettant des droits fonciers.

Les États-Unis sont une république indépendante née d’une révolution, tandis que l’Amérique du Nord britannique (Québec et Canada) a pris un chemin différent, en maintenant des liens étroits avec la Grande-Bretagne, « la mère patrie ».
Habiletés et procédures
Poser des questions : Sur quelle base les Premières Nations revendiquent-elles une grande partie des terres situées au-delà de la zone habitée de la Nouvelle-France?

Pensée critique : Qu’est-ce qui rend les Canadiens particuliers par rapport aux Américains et aux Britanniques? Qu’avons-nous en commun avec chacun d’eux?
Connaissances
Symboles, emblèmes et drapeaux du Canada : drapeaux – du drapeau de l’Union Jack à celui du Red Ensign à la feuille d’érable (1964); armoiries (Dominion, 1921, Alberta 1907/1980); hymnes nationaux – God Save the King/Queen (1744), Maple Leaf forever (1867), Canada (1939); symbole – le coquelicot (jour du Souvenir, 11 novembre 1918); et emblème national animal – le castor (1975).
Compréhension
Les symboles et emblèmes changeants racontent l’évolution progressive du Canada, qui est passé, au fil du temps, du statut de colonie britannique à celui de dominion autonome et de société plus canadienne et moins britannique.
Habiletés et procédures
Expliquer l’importance : Qu’est-ce que les changements de drapeaux du Canada nous apprennent sur l’évolution de notre nation?
Idée organisatrice
Éducation civique : Comprendre pourquoi les sociétés politiques se forment, comment nous sommes gouvernés et comment les décisions et les mesures sont prises, en s’appuyant sur une connaissance approfondie de diverses traditions et idées politiques.
Question directrice
Quels aspects des civilisations passées continuent à influencer la façon dont les gens vivent dans les sociétés d’aujourd’hui?
Question directrice
Quels sont les modes de gouvernance qui remontent au monde antique et médiéval?
Question directrice
Quelles étaient les premières formes de gouvernement au Canada, de la Nouvelle-France à la domination coloniale britannique?
Résultat d’apprentissage
Les élèves déterminent les structures et la gouvernance des premières civilisations.
Résultat d’apprentissage
Les élèves comprennent l’histoire du règne héréditaire (monarchie) et les origines des formes modernes de démocratie.
Résultat d’apprentissage
Les élèves examinent comment le gouvernement et la société en Nouvelle-France étaient distinctement français et comment ils ont progressivement évolué vers un système britannique avec ses propres gouverneurs, son parlement et ses tribunaux.
Connaissances
Les différentes sociétés et les différents groupes sociaux étaient organisés de différentes manières et choisissaient leurs dirigeants de différentes façons; par exemple, les chefs/rois héréditaires, les chefs militaires ou les dirigeants choisis pour leurs habiletés particulières (guérison, connaissances religieuses/intelligence) ou leur caractère par l’ensemble du groupe ou une partie.

La côte ouest et certaines Premières Nations de l’intérieur ont des traditions de potlatch (nord-ouest du Pacifique) et de cadeaux.

Cercles de discussion : le cercle symbolise l’intégralité, l’achèvement et une façon de discuter des sujets.
Compréhension
Les deux principaux types de dirigeants sont héréditaires ou choisis par le peuple.

La réciprocité par le biais de dons est un moyen essentiel de reconnaitre et de construire des relations amicales entre les cultures des Premières Nations.

Les pratiques décisionnelles des Premières Nations et des Inuit peuvent consister à se réunir en cercle, à dire une prière et à faire participer tout le monde à la discussion.
Habiletés et procédures
Expliquer qui régnait dans les premières sociétés et comment cela était déterminé dans les temps anciens.

Reconnaitre le rôle des protocoles et des coutumes dans les communautés des Premières Nations et des Inuit, qui ne connaissaient pas les habitudes des premiers Européens.
Connaissances
Démocratie précoce :
  • l’origine du mot démocratie
  • le Conseil des Cinq-Cents
  • les citoyens et non-citoyens de sexe masculin (Athènes).
Évolution de la tradition romaine à travers les rois/tyrans : il y a eu plusieurs phases de gouvernement romain qui sont importantes pour les origines de la démocratie, y compris les rois, la République romaine (consuls, sénat et assemblées) et l’empire (empereur, sénat).
Compréhension
La démocratie athénienne s’est efforcée de fournir des droits et une représentation et a déterminé qui était exclu de la citoyenneté.

Les Romains ont pratiqué différentes formes de gouvernement à différentes époques, d’abord le gouvernement par des rois/tyrans, puis une forme de démocratie pendant la République, et enfin le gouvernement impérial avec certains éléments de monarchie (empereurs) et certains éléments de démocratie (sénat).
Habiletés et procédures
Dessiner un schéma illustrant la démocratie dans l’Athènes antique.

Expliquer la différence entre les systèmes de gouvernement du Royaume romain, de la République romaine et de la Rome impériale.
Connaissances
Gouvernement en Nouvelle-France : Roi, ministre de la Marine et des Colonies, gouverneur, évêque et intendant (comte Frontenac, 1672-1698), évêque François Laval (1659-1688) et intendant Jean Talon (1665-1672), capitaines de milice – régime colonial par correspondance, monnaie de carte à jouer (Jacques de Meulles, 1685), protestation des femmes québécoises (les femmes québécoises, 1757).
Compréhension
Le gouvernement colonial français était de type descendant, du roi de France au gouverneur (Nouvelle-France), qui gouvernait en coopération avec le Conseil Souverain, l’évêque catholique et l’intendant (administrateur colonial) et déclenchait des protestations périodiques.
Habiletés et procédures
Déterminer les faiblesses du gouvernement de la Nouvelle-France. Dans quelle mesure a-t-il été efficace pour apporter des changements ou répondre à des questions gênantes? Combien de temps a-t-il fallu pour obtenir une décision?
Connaissances
Règles et ordre social : chefs, rois, reines et empires; gouvernement par le droit divin des rois.
Compréhension
La plupart des sociétés anciennes avaient des élites dirigeantes qui gouvernaient le reste du peuple. Les exemples les plus courants de ces élites étaient les chefs militaires ou les chefs héréditaires.
Habiletés et procédures
Dessiner un diagramme de la règle d’un chef, d’un roi ou d’un empereur par rapport au peuple.
Connaissances
Ordre social médiéval : féodalisme, rois, reines, seigneurs et loyauté des personnes en tant que sujets.

Couronne, monarchie et montée du Parlement en Angleterre (Magna Carta, 1215).
Compréhension
Les souverains héréditaires et les liens de loyauté ont maintenu la société médiévale.

Les gens ordinaires (les nobles citoyens) ont obtenu des droits démocratiques et un gouvernement responsable.
Habiletés et procédures
Déterminer l’influence profonde des dirigeants héréditaires et du système de clans.

Poser des questions :
  • La Magna Carta a-t-elle été le début de la démocratie anglaise par le biais du Parlement?
  • Pourquoi les rois avaient-ils besoin du consentement des nobles pour gouverner (argent pour financer les guerres et les frais de justice, stabilité dynastique)?
Connaissances
Monarchie britannique et démocratie parlementaire :
origine de la charte anglaise des droits démocratiques, termes de la Magna Carta (1215), effet immédiat en Angleterre (le roi est responsable devant le conseil des barons) et contribution à la démocratie, au droit et aux droits de la personne au Canada.

La Magna Carta garantissait ces droits : accès à une justice rapide, protection des droits de l’Église, pas de nouveaux impôts sans autorisation, limitation des taxes féodales/impôts et protection contre les emprisonnements abusifs.

Premier conseil anglais de 25 barons établi pour veiller sur le roi et assurer le respect des droits de la Magna Carta, devenant finalement la Chambre des lords au Parlement d’Angleterre (comme le Sénat au Canada).

La Grande Loi de la paix est la constitution sur laquelle la Confédération iroquoise a été fondée.
Compréhension
Les principes essentiels de la liberté dans le monde anglophone et les origines du Parlement remontent à la Magna Carta (Grande Charte en latin).

La Magna Carta a rendu le roi (monarque) responsable devant un conseil de barons représentant le peuple et a influencé les gouvernements du monde entier.

L’une des deux Chambres du Parlement, la Chambre haute nommée (Sénat du Canada) est un héritage de la Magna Carta.

La Grande Loi de la paix a défini la manière dont la confédération serait gouvernée, dont les conflits seraient résolus et dont la paix serait maintenue.
Habiletés et procédures
Examiner les preuves : Étudier certaines clauses clés de la Magna Carta (1215) relatives à l’âge qui seraient encore pertinentes aujourd’hui. Pourquoi des idées telles que la protection contre les emprisonnements abusifs sont-elles encore importantes aujourd’hui?

Comparer et opposer la Magna Carta et la Grande Loi de la Paix de la Confédération iroquoise.

Évaluer les points de vue : La Magna Carta a-t-elle été un héritage durable au Canada?
Idée organisatrice
Géographie : La compréhension du monde dans lequel nous vivons, et des relations entre les personnes et les lieux, s’appuie sur la connaissance des caractéristiques des environnements naturel et politique tels que les océans, les chaines de montagnes et les frontières.
Question directrice
Pourquoi les gens déménagent-ils et s’installent-ils dans des endroits différents?
Question directrice
D’où viennent les premières civilisations du Moyen-Orient, de l’Europe et de l’Asie?
Question directrice
Pourquoi la connaissance géographique est-elle essentielle pour comprendre les changements historiques, les mouvements de population et l’expansion des colonies dans le monde?
Résultat d’apprentissage
Les élèves expliquent les raisons de la migration et du peuplement des anciennes civilisations.
Résultat d’apprentissage
Les élèves décrivent comment les idées, les croyances, la religion et les pratiques culturelles se répandent entre le Moyen-Orient, l’Afrique, l’Europe et l’Asie, et finalement vers d’autres endroits du monde.
Résultat d’apprentissage
Les élèves repèrent et discutent de l’importance de la localisation géographique des colonies, des routes d’exploration, des migrations des populations et des changements de frontières pour comprendre les développements passés et présents.
Connaissances
Cartes et globes liés aux premiers peuples autochtones et au monde ancien :
  • l’Asie
  • la Béringie
  • l’Arctique
  • la tundra
  • les forêts
  • les plaines
  • l’Équateur.
Compréhension
Compréhension spatiale des emplacements et du positionnement clés dans les Amériques et le monde naissant.
Habiletés et procédures
Repérer l’emplacement des lieux sur une carte : légende, directions, distance.

Distinguer les types de communautés, y compris les villes (urbaines) ou les fermes (rurales).

Discuter des raisons pour lesquelles les gens, passés et présents, choisissent souvent de s’installer le long des rivières.
Connaissances
Situation géographique et étendue de la Grèce antique, de la Rome antique, de l’Islam et de l’Europe médiévale.

Le judaïsme, le christianisme et l’islam sont nés au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, puis se sont répandus en Asie, en Europe et finalement dans le monde pour devenir des religions mondiales.

Continents, océans et mers, équateur, hémisphères, pôles, côtes, vallées, prairies, déserts, oasis.
Compréhension
Relations spatiales entre les lieux dans le monde antique et dans l’Europe médiévale.
Habiletés et procédures
Dessiner une carte de la Grèce antique (Athènes, Sparte, mer Méditerranée, mer Égée, mer Ionienne).

Retracer l’expansion de l’Islam, à partir de 622 è.c.

Déterminer et expliquer les caractéristiques du relief dans les zones étudiées.
Connaissances
Les communautés des Premières Nations et des Inuit vivaient dans toute l’Amérique du Nord à l’époque du contact entre la France et l’Europe.

Routes d’exploration vers la côte du Pacifique : les routes de James Cook (1768-1778), George Vancouver (1792-1793), Alexander Mackenzie (1793), David Thompson (1799-1800) et Simon Fraser (1807).
Compréhension
Les peuples autochtones vivaient dans de nombreux endroits différents, parlaient des langues différentes et avaient des pratiques culturelles différentes.

De nombreux grands réseaux fluviaux de l’Ouest canadien ont reçu leur nom des premiers explorateurs.
Habiletés et procédures
Interpréter des cartes montrant les différents groupes culturels et linguistiques autochtones d’Amérique du Nord au moment des contacts entre la France et l’Europe.

Repérer les routes des premières explorations dans l’Ouest canadien.

Poser des questions : Pourquoi les grands fleuves portent-ils le nom de commerçants et d’explorateurs européens ou américains? Quels sont les noms des rivières dans la langue autochtone locale?
Connaissances
Catastrophes naturelles et leur effet : famine, guerres, maladies, sècheresse, inondations et incendies.

Équilibre de la nature et respect de l’environnement.
Compréhension
Les catastrophes naturelles ont eu un effet sur les premières et anciennes civilisations, les armées et les maladies.

Incendies et brise-vent, conservation des ressources rares (eau).
Habiletés et procédures
Étudier et expliquer un graphique montrant l’effet des catastrophes naturelles sur les populations.

Reconnaitre la valeur de la conservation naturelle et de la gestion des ressources rares (terres protégées, cimetières).
Connaissances
Migrations de personnes de toute l’Europe vers la Grande-Bretagne (peuples germaniques, y compris les Saxons, les Angles, les Jutes) et la conquête de l’Angleterre par les Normands.

Gengis Khan et l’empire mongol (1162-1227) : le plus grand empire terrestre de l’histoire de l’humanité.

Routes de l’exploration et du commerce européens : les voyages de Marco Polo et les débuts du commerce oriental le long de la route de la soie de la Chine vers l’Occident.

La route de la soie a été créée comme un réseau de routes commerciales reliant l’Est et l’Ouest, du 2e siècle av. è.c. au 18e siècle.

La route de la soie a été créée sous la dynastie Han (207 av. è.c. à 220 è.c.) et a été développée par l’envoyé impérial chinois Zhag Qian, ainsi que par des conquêtes militaires.

La Grande Muraille a été étendue, en partie, pour protéger la route commerciale.
Compréhension
Les gens migrent d’un endroit à l’autre pour différentes raisons, y compris :
  • fuir un conflit
  • chercher refuge
  • les campagnes militaires
  • la passion religieuse.
Essor et chute de l’Empire mongol (1162-1300) : un souverain tout-puissant (autocratique) gouvernant sans aucune limite.

La route de la soie tire son nom du commerce lucratif de la soie qui s’effectuait le long de son parcours. En plus du commerce économique, c’était aussi une route importante pour les échanges culturels, y compris la philosophie chinoise, les religions (bouddhisme) et les innovations telles que le papier et la poudre à canon.
Habiletés et procédures
Créer des cartes montrant les routes de migration des peuples pendant l’Empire romain.

Expliquer l’ampleur et l’importance de l’Empire mongol dans l’histoire de l’humanité.

Dessiner une carte des premières rencontres commerciales et culturelles en retraçant le voyage de Marco Polo en Chine et retour, et à Zheng et les principales routes commerciales et villes de la route de la soie.

Reconnaitre et expliquer l’origine du commerce bilatéral de la soie et des épices avec la Chine et l’Orient.

Décrire quelques-unes des rencontres importantes entre différents peuples, soit en personne, soit indirectement à travers les biens qu’ils ont produits, le long de la route de la soie entre l’Europe et l’Asie.
Connaissances
Cartes historiques montrant les changements de frontières de la Nouvelle-France (1610-1760) et de l’Amérique du Nord britannique (1763, 1783 et 1815).
Compréhension
La Nouvelle-France et l’Amérique du Nord britannique se sont étendues et les frontières ont changé au fil du temps.
Habiletés et procédures
Tracer les frontières changeantes de la Nouvelle-France et de l’Amérique du Nord britannique entre 1610 et 1815.

Analyser les cartes : Pourquoi la colonie de la Nouvelle-France s’est-elle développée si lentement par rapport aux treize colonies américaines?
Idée organisatrice
Économie : La connaissance des concepts économiques de base, tels que les besoins, les souhaits, les ressources, le travail, l’innovation, le commerce et les finances, permettra de mieux comprendre les systèmes économiques.
Question directrice
Comment les gens répondent-ils à leurs besoins et à leurs souhaits et gagnent-ils leur vie?
Question directrice
Comment le troc a-t-il évolué vers l’échange d’argent afin de mieux répondre aux besoins et aux souhaits par le biais du commerce et des affaires?
Question directrice
Comment les ressources et les produits disponibles peuvent-ils influencer le commerce et les choix, passés et présents?
Résultat d’apprentissage
Les élèves expliquent comment le travail, l’argent et les ressources peuvent aider les gens à répondre à leurs besoins et à satisfaire leurs souhaits.
Résultat d’apprentissage
Les élèves examinent l’évolution du troc vers un système d’échange d’argent et étudient comment les entreprises répondent aux besoins des communautés.
Résultat d’apprentissage
Les élèves comparent les ressources, les produits et les choix pour faire du commerce dans les premières colonies et dans l’Alberta d’aujourd’hui.
Connaissances
Les ressources nécessaires pour répondre aux besoins et aux souhaits ne sont pas aussi abondantes partout.

Une fois que les besoins fondamentaux (nourriture, vêtements et abri) sont satisfaits, l’humain en cherche davantage pour lui-même et pour les autres.
Compréhension
Dans les premiers temps, travailler pour gagner sa vie était différent de ce que cela signifie dans la société actuelle.

Les gens produisent des produits (cultures et bétail) ou des services (s’occuper des champs).
Habiletés et procédures
Déterminer les différents types de sociétés : répondre aux besoins fondamentaux (subsistance) et produire plus que ce dont les gens ont besoin pour un usage immédiat (surplus).

Comparer les emplois d’autrefois avec ceux d’aujourd’hui.

Lire un graphique à barres montrant la production des produits.

Définir les différences entre les besoins et les souhaits.
Connaissances
Le troc est un échange de biens ou de services sans argent.

L’argent présente des avantages par rapport au troc en étant plus portable et en ayant une valeur exacte.

Le commerce consiste à acheter et à vendre des biens ou des services.

Les commerçants et les entreprises vendent des biens et des services pour collecter des fonds afin d’acheter d’autres choses.
Compréhension
Concepts économiques de base du commerce et des échanges, des biens et des services, du troc, des échanges monétaires, des exportations (articles de cuir, laine) et des importations (soies, épices).

Avantages mutuels du commerce et de l’échange de biens/services, et les problèmes potentiels dans les relations commerciales.
Habiletés et procédures
Jouer à un jeu de troc de biens et de services.

Dessiner une esquisse d’un échange de troc dans le cadre du commerce de la soie avec la Chine.

Lire et interpréter un graphique circulaire montrant la part du commerce (importations/exportations) de divers produits.
Connaissances
Métropole et arrière-pays est une façon de décrire la relation commerciale entre une mère patrie ou un centre commercial dominant et les colonies, sociétés ou communautés périphériques (Paris, France et Nouvelle-France, Montréal et le Nord-Ouest).

Les principaux produits de la Nouvelle-France destinés à l’exportation vers la France comprenaient les fourrures, le poisson, la graisse de baleine et le blé.

Les principaux produits de base importés en Nouvelle-France en provenance de la mère patrie sont les navires, les mousquets, les couvertures, les articles en laine, les chevaux, les pots et les articles en métal.

Les produits fabriqués en Nouvelle-France pour la consommation locale comprenaient le pain, le maïs, l’avoine, l’orge, les pois, le bétail.
Compréhension
La Nouvelle-France fournit à la France des fourrures (peaux de castor), du poisson et du blé (pour le pain) très prisés et importe la plupart de ses produits finis. La mère patrie limite l’économie de la Nouvelle-France en lui fournissant des produits de base.

Le commerce de la fourrure et du poisson est profitable à la France et la colonie doit produire des produits pour nourrir la population : nourriture, boissons, canoés, articles en bois et blé pour le pain.

Le système commercial français était un commerce triangulaire (mercantilisme) reliant la France, la Nouvelle-France et les Antilles (sources de sucre, de fruits et de légumes).
Habiletés et procédures
Dessiner un schéma cartographique du commerce triangulaire reliant la France, la Nouvelle-France et les Antilles françaises. Indiquer les flux commerciaux triangulaires et les produits qui entrent et sortent de la France.

Réaliser une carte de connaissances pour illustrer la production de biens en Nouvelle-France, tant pour l’exportation que pour la consommation domestique. Montrer les liens entre le blé et le pain, le bétail et les articles en cuir.
Connaissances
Concept d’argent en échange d’une production excédentaire.

Répartition des ressources naturelles : comparer les lieux riches en ressources et ceux qui en sont dépourvus dans les temps anciens et aujourd’hui.

Ressources renouvelables et non renouvelables.
Compréhension
L’argent (monnaie) a été inventé pour représenter la valeur en échange.

Ressources.

Les gens dépendent de ressources qui sont soit renouvelables, soit non renouvelables.
Habiletés et procédures
Lire un graphique circulaire montrant les parts de production (produits et produits finis).

Distinguer les lieux et les communautés riches en ressources des lieux et communautés pauvres en ressources (abondance et rareté).

Expliquer la différence entre les sociétés riches en ressources et les sociétés pauvres en ressources.

Distinguer les ressources renouvelables (eau) et non renouvelables (charbon).
Connaissances
Les produits de base sont des ressources ou des biens produits par des personnes (artisans et industries modernes) et exportés vers d’autres endroits.

Commerce de la soie et des épices de l’Empire mongol, y compris de la Chine ancienne.
Compréhension
Les sociétés développent les ressources naturelles et exportent vers d’autres endroits pour soutenir les économies locales.
Habiletés et procédures
Comparer la ville-État de Venise (à l’époque de Marco Polo) à l’Alberta d’aujourd’hui. Où sont allés les produits de Venise? Où vont les produits en provenance de l’Alberta? Tracer des lignes sur une carte pour comparer.
Connaissances
L’Alberta a toujours été une économie de ressources, produisant des biens, des services et des idées dont les habitants de la province, du Canada et du monde entier ont besoin et qu’ils souhaitent. Les ressources et les produits comprennent le pétrole et le gaz, le charbon, le bétail, les céréales, la nourriture, le miel, le bois tendre.

Parmi les produits exportés figurent le pétrole et le gaz, le soufre, le ciment, la pierre, les minéraux et les combustibles.

Découverte de pétrole au puits Leduc n° 1 et le boum pétrolier de l’après-guerre.
Compréhension
Les ressources que l’Alberta produit ont changé au fil du temps.
Habiletés et procédures
Expliquer pourquoi l’Alberta est une région productrice de ressources de premier plan et pourquoi ses produits sont nécessaires ou recherchés dans d’autres parties du pays ou du monde.

Comparer les produits fabriqués en Alberta en 1945, 1980 et 2020.

Comment l’économie de l’Alberta s’est-elle diversifiée au fil du temps?

Pourquoi serait-il bon et nécessaire pour l’économie albertaine de continuer à se diversifier à l’avenir?
Connaissances
Principes et valeurs autochtones en matière de troc, de commerce, de conservation et de partage des ressources.

Relations de coopération : les rôles et les responsabilités étaient basés sur les dons et les habiletés de chacun, puis les tâches étaient partagées de manière coopérative.
Compréhension
Les membres individuels de la communauté ont contribué de manière significative au bien commun.

Le partage et la générosité ont toujours été appréciés dans les communautés autochtones.

Le commerce et les cadeaux étaient courants chez les Premières Nations et les Inuit.
Habiletés et procédures
Décrire les pratiques de collaboration des Premières Nations ou des Inuit locaux pour répondre aux besoins de survie de la communauté.

Expliquer les rôles et les responsabilités dans les communautés locales des Premières Nations ou des Inuit.

Expliquer comment les relations commerciales et l’échange de biens fonctionnent dans les communautés locales des Premières Nations ou des Inuit.
Connaissances
Gagner de l’argent, épargner et investir : les gens travaillent pour gagner leur vie, en gagnant de l’argent sous forme de revenus, en épargnant pour l’avenir et en investissant dans l’espoir d’un rendement rentable.

Les commerçants et producteurs de biens et services entreprenants font preuve de capacités d’entreprise, créant ainsi des occasions de travail.
Compréhension
Aujourd’hui, la plupart des gens travaillent pour gagner leur vie et sont récompensés pour leurs activités ou rémunérés pour leur travail.

L’emploi est créé par les entrepreneurs sous la forme d’emplois rémunérés.
Habiletés et procédures
Décrire comment une entreprise fournit des emplois, des biens et des services et peut avoir une incidence sur un quartier.

Repérer les entreprises locales qui aident les communautés à répondre à leurs besoins et à leurs souhaits.
Idée organisatrice
Littératie financière : Les choix responsables visant à assurer une vie prospère pour soi-même, sa famille et la société sont soutenus par des habiletés et une compréhension des notions de gain, d'investissement, de dépenses, d'emprunt et de sécurité financière.
Question directrice
Qu’est-ce qui est important pour vous dans votre vie, et où l’argent se situe-t-il dans ces priorités?
Question directrice
Que devons-nous savoir sur les achats au supermarché ou à l’épicerie locale?
Question directrice
Quels sont les principes essentiels et les avantages de connaitre les bases pour faire des choix financiers sages et responsables?
Résultat d’apprentissage
Les élèves explorent les priorités personnelles dans la vie, ce qui vient en premier et pourquoi l’argent est nécessaire dans la société.
Résultat d’apprentissage
Les élèves examinent l’argent et la valeur des biens qui sont indispensables pour acheter de la nourriture et des produits de première nécessité.
Résultat d’apprentissage
Les élèves acquièrent des connaissances sur la gestion judicieuse de leurs ressources.
Connaissances
L’argent achète les choses dont nous avons besoin pour vivre et celles que nous voulons, mais certaines des choses les plus importantes de la vie ne peuvent pas être achetées (par exemple, l’amour, le sentiment d’appartenance, les amis).

L’argent est nécessaire pour acheter des choses et pour assurer certains éléments de base de la vie, y compris la nourriture, les vêtements et le logement.

L’argent peut être un avantage (accès à de meilleures choses), mais il peut aussi causer des problèmes tels que l’avidité et l’endettement.
Compréhension
Être avisé sur le plan financier implique de prendre des décisions difficiles concernant les priorités.
Habiletés et procédures
Examiner ce qui est le plus important dans la vie, la source de confort, de bienêtre et de bonheur. L’argent peut-il acheter le bonheur?

Que se passe-t-il lorsque vous ne recherchez que l’argent et que vous ignorez d’autres choses importantes?
Connaissances
Il est important d’être avisé sur le plan financier lors de l’achat de nourriture et de produits de première nécessité.

La gestion de son argent implique de prendre quelques décisions chaque jour, y compris le montant à conserver pour les économies, les boissons et les friandises, et le montant à partager avec ses amis.
Compréhension
Faire des achats est une situation de la vie réelle qui permet de tester ce que vous savez et ce que vous avez appris sur la valeur de l’argent, le cout des choses et la manière de prendre des décisions judicieuses sur les choix personnels en matière de dépenses.
Habiletés et procédures
Prévoir un voyage de magasinage. Faire une liste de courses, déterminer les besoins de son ménage, passer en revue les promotions de la semaine et prévoir de rester dans les limites de ses dépenses.

Réfléchir au cout des choses quotidiennes : Combien coute une barre de chocolat? Du lait? Du pain? Combien peut-on acheter avec 1 dollar, 10 dollars ou 100 dollars?
Connaissances
Être « intelligent en matière d’argent » est une habileté de base dans le monde d’aujourd’hui et il est important de pouvoir gérer son propre argent et ses propres ressources.
Compréhension
En prenant de bonnes habitudes pour prendre soin de vos biens dès votre plus jeune âge, vous pourrez utiliser vos ressources de la manière la plus efficace possible. Connaitre la valeur de l’argent et savoir comment le gérer est utile dans la vie quotidienne à la maison, à l’école et dans les activités extrascolaires.

Il existe de nombreuses façons de donner aux autres, que vous ayez de l’argent ou non, mais une bonne gestion de votre argent peut vous permettre de partager ou de donner à des causes méritoires.
Habiletés et procédures
L’argent personnel est important : Quel est l’argent qui est dépensé pour vous – par jour, par semaine, pendant un mois? Quelle proportion va aux besoins de base, aux divertissements ou aux activités ludiques? Faites-vous des réserves ou des économies au cas où vous en auriez besoin plus tard? Partagez-vous avec d’autres personnes?

Discuter de la manière dont l’épargne peut commencer dès le plus jeune âge. Une personne n’a pas besoin d’attendre d’avoir plus d’argent ou d’être plus âgée pour commencer à épargner.
Connaissances
Il est essentiel de faire preuve de sagesse financière pour établir des priorités et jeter les bases de bonnes habitudes financières.
Compréhension
Nos décisions financières reflètent nos valeurs – ce que vous pensez être le plus important, son sens du bien et du mal.
Habiletés et procédures
Pratiquer la prise de décisions financières personnelles : Qu’est-ce qu’un achat judicieux?

Savoir quels sont les achats douteux ou imprudents et comment les distinguer les uns des autres.
Connaissances
Planifier un repas implique de faire des achats et de faire des choix. Un certain nombre de facteurs doivent être pris en compte, y compris le prix, la qualité, la nutrition et l’équilibre du régime alimentaire.
Compréhension
La planification des repas exige de nombreuses considérations.
Habiletés et procédures
Pratiquer les achats au supermarché et à l’épicerie. Faire une liste de courses, fixer une limite de dépenses, puis acheter les articles. Dans quelle mesure avez-vous pris des décisions judicieuses?

Examiner ses achats. Avez-vous acheté tous les articles? Êtes-vous resté dans vos limites? Y a-t-il des exemples de cas où vous avez économisé de l’argent en faisant des achats?
Connaissances
Valeur de l’épargne – pour les achats souhaités et pour l’aide pendant les « temps difficiles » (lorsque des pertes sont subies et que d’autres ont besoin de votre aide).
Compréhension
L’épargne fait partie d’une planification personnelle judicieuse. Elle vous permet d’épargner pour des achats plus importants et s’avère également utile lors d’un « temps difficile » ou d’une période de pertes financières vous affectant, vous ou les membres de votre famille.
Habiletés et procédures
Organiser une fête pour votre classe avec un budget de 100 $. Combien dépenseriez-vous pour la nourriture afin que tout le monde en ait assez? Combien pour les activités ludiques? S’il vous reste de l’argent et qu’il vous appartient de décider, qu’en feriez-vous?
Connaissances
Payer des biens et des services : l’argent (monnaie et billets de banque/billets d’un dollar/cartes de crédit) est utilisé pour acheter des biens aujourd’hui. Flashback – le troc de biens et de produits a conduit à l’introduction de l’argent.

Argent de poche : les consommateurs d’aujourd’hui ont beaucoup plus de choix qu’à l’époque coloniale : ils peuvent dépenser (pour une voiture ou un iPhone), épargner (pour une maison), investir (dans une entreprise) et faire un don (à une œuvre de bienfaisance ou à une bonne cause).

Choisir de garder un peu d’argent pour plus tard (se payer d’abord) avant de le dépenser peut être un premier pas important vers des choix monétaires prudents et une habitude judicieuse pour la vie.
Compréhension
Le choix lié à l’argent implique d’échanger une chose contre une autre.

Le résultat d’un choix lié à l’argent peut avoir des conséquences qui peuvent être à la fois intentionnelles et non intentionnelles.

Emprunter de l’argent pour acheter des biens comporte des risques et des avantages. Prêter de l’argent, c’est la même chose. Emprunter plus que ce que vous pouvez vous permettre n’est pas judicieux.
Habiletés et procédures
Faire une liste des nombreuses formes de monnaie dans l’économie actuelle : pièces, billets, plastique, électronique.

Poser une question : Que se passe-t-il lorsqu’une colonie/province/famille vit au-dessus de ses moyens (elle emprunte de l’argent et dépense plus qu’elle ne gagne en revenus)?